L'atelier de stimulation cognitive

     L'atelier de stimulation cognitive présente deux objectifs : le premier est celui de réunir des personnes souhaitant travailler, de manière ludique, leur mémoire et leurs capacités cognitives ; le second est celui de créer un lieu de rencontre hebdomadaire afin de favoriser les échanges et enrichir la vie sociale.

     Les exercices proposés sont très divers, que ce soit au niveau du format que de la difficulté, ceci permettant à chacun de se divertir en travaillant selon ses propres capacités. Par ailleurs, les séances se déroulent dans une ambiance conviviale et favorable aux échanges afin de permettre aux participants de s'exprimer librement et de créer une réelle richesse sociale.

     Cet atelier se déroule de septembre à juin, à raison d'une séance d'1h par semaine. Il est animé par un psychologue spécialisé en neuropsychologie et en gérontologie, spécifiquement formé pour prendre en charge un groupe tout en portant une attention particulière à chacun des bénéficiaires.

     Vous souhaitez intégrer un groupe d'atelier de stimulation cognitive, en organiser un sur votre commune ou obtenir davantage d'informations, n'hésitez pas à contacter l'association.

 

Les autres formes d'accompagnement

     L'atelier des aidants

     Le soutien psychologique

   Physiologiquement, l'avancée en âge s'accompagne d'une baisse des performances cognitives (diminution de la vitesse de traitement des informations, réduction des ressources attentionnelles, fragilisation des capacités de mémorisation, etc.). Ainsi, l'intérêt biologique de la stimulation cognitive apparaît double : conserver un confort cognitif personnel lors du vieillissement normal naturel et retarder l'apparition d'une maladie d'Alzheimer. Par ailleurs, les personnes âgées sont moins aventureuses et plus isolées aux plans social et affectif. La problématique n'est dont pas celle du seul impact sur les performances cognitives mais également d'un bénéfice significatif sur les activités de la vie quotidienne et les attitudes personnelles sociales, psychologiques, cognitives et comportementales.

     Source : B. Croisile, La stimulation de mémoire, La Revue de Gériatrie, 2006)